Marchés Boursiers : Comment fonctionnent-ils

Le recours aux marchés boursiers permet aux entreprises souhaitant se refinancer de se passer des services des banques. Cet article a pour but d'illustrer le fonctionnement ainsi que les différents rouages des marchés boursiers.

Marché boursier : principe général

La bourse est un lieu où les agents économiques en besoin de financement ; en bref, ceci veut dire que les entreprises peuvent y rencontrer des agents disposant de capacité de financement excédentaire, les épargnants. Tout comme sur le marché des biens et services, la fixation des prix obéit à la loi de l'offre et de la demande. Plus un titre est demandé, plus son cours est élevé. Mais d'autres nombreux facteurs se doivent d'être pris en compte également : la situation géographique de l'entreprise d'émission, sa performance, la conjoncture économique, etc. Les produits financiers sont très volatiles, ce qui rend les investissements boursiers très risqués. Quelques heures voire quelques minutes suffisent pour que la valeur d'une action varie considérablement.

Le recours au marché boursier : quels avantages ?

Recourir aux marchés financiers permet de se passer de l'intermédiation bancaire. Non seulement l'entreprise peut se procurer de fonds très importants, mais elle peut également se refinancer sans devoir payer des intérêts à un taux élevé. Les produits vendus sur les marchés boursiers peuvent être revendus à tout moment. Cependant, le degré de liquidité des titres peut varier dans le temps et en fonction de la conjoncture. En temps de crise, ils peuvent devenir complètement illiquides. Les épargnants accordent en effet moins de confiance aux placements à risques comme les actions, préférant miser sur les instruments sûrs comme les bons du Trésor.

Les compartiments des marchés financiers

Les marchés financiers comprennent deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire. Sur le premier sont vendus uniquement les titres nouvellement émis. Ainsi, il met en relation directement les demandeurs de fonds avec les épargnants. Dès fois, on appelle aussi ce compartiment marché du neuf puisqu'il ne comprend que seulement les nouvelles émissions. Les opérations de revente s'effectuent sur le marché secondaire, appelé également marché de l'occasion. Ainsi, un investisseur souhaitant troquer ses titres contre de l'argent liquide ira directement sur ce second compartiment du marché.

Les opérations typiques des acteurs des marchés boursiers

Un investisseur qui souhaite acquérir des titres financiers pour des buts spéculatifs a intérêt à attendre que les cours soient suffisamment bas. Il pourrait ainsi réaliser un profit s'il parvient à le revendre à un prix plus élevé sur le marché secondaire. Mais cette stratégie n'est pas sans risques sachant que si le marché venait à se détériorer, il pourrait perdre son investissement. Une autre technique très utilisée par les acteurs en investissement en bourse consiste à réaliser plusieurs transactions au même moment de manière à ce que le risque associé aux placements réalisés soit quasiment nul afin de s'assurer d'un bénéfice positif ou nul. Cette stratégie, appelée arbitrage, peut s'opérer lorsque les cours des titres ou des contrats affichent une différence suffisamment importante.

Meilleurs organismes de crédit

Trading en ligne